Away Hostel cultive la communauté des nouveaux nomades.

Il suffit de voir quelques photos des auberges de jeunesse de Julien et son équipe pour comprendre qu’elles ne rentrent pas dans le stéréotype du lieu sommaire et pas très sexy. Sur Lyon, deux lieux ont été créés : SLO et AWAY HOSTEL. Respectivement depuis 2014 et 2016, ces auberges montrent une santé exemplaire. Mais alors, quelles communautés vivent dans ces lieux ? Rencontre avec Julien le co-fondateur.

Votre design est au centre de votre démarche. As-tu pu comprendre l’impact de celui-ci sur votre clientèle ?

Nous nous rendons compte que nous attirons une communauté de 25-35 ans. C’est plus âgé que la moyenne sur les auberges de jeunesse. Cela s’explique par le confort qu’on offre et qui est visible par notre design. Cela permet de faire vivre une expérience qui est vecteur de partage et de différenciation. L’offre d’une auberge peut être qualitative et soignée, il suffit de travailler avec les bonnes personnes. Nous avons la chance d’avoir Charlotte, notre designeuse et co-fondactrice qui a été ingénieuse et a su trouver les bons artisans; pour la plupart locaux.

away-hostel-06c

Gardez-vous un contact avec ces voyageurs dont tu nous parles ?

Oui, il y a pour certains de nos clients un vrai lien qui se crée. On pourrait même parler d’affection et d’amitié. Il y a encore quelques semaines, un de nos salariés s’est rendu à l’étranger et a été accueilli chez un client. Les réseaux sociaux nous permettent de créer une relation au delà de la nuitée. Nous avons la possibilité de suivre l’avancement de leurs projets et surtout d’être là quand ils reviennent à Lyon.

Quelle serait la consécration pour faire vivre votre communauté ?

Nous adorons voir les lyonnais du quartier converser avec nos clients venus des quatre coins du monde. Cela permet de montrer un autre rapport au tourisme qui nourrit notre culture et la richesse de nos différences.

9674938-15581569

Et pour les prochains mois, que va-t-il se passer ?

Away Hostel va s’agrandir en utilisant l’espace du sous-sol pour en faire un tiers lieu notamment en créant un endroit festif, où les rencontres avec les locaux sont possibles. Nous tenons à maintenir notre promesse du design et de l’originalité.

Nous allons aussi continuer à développer notre concept à Paris en construisant un Hostel dans le 19ème arrondissement, un quartier prometteur. L’auberge pourra accueillir sa communauté à partir de 2019.

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en savoir plus sur la démarche communautaire, suivez-nous sur les réseaux sociaux ou abonnez-vous à notre Newsletter !

Fondateur de Now Social, je parle des communautés pour entreprendre différemment.