Pourquoi développer sa zone de génie ?

Chacun d’entre nous évolue dans sa propre « zone ». Il en existe plusieurs : celle de l’incompétence, de la compétence, de l’excellence et celle de génie. Ce concept est tiré des écrits de Gay Hendricks dans Le Grand bond. Libre à vous de rester dans telle ou telle zone, dans cet article je m’intéresse à la zone de génie, celle où on devient réellement soi-même.

Prendre conscience

Entrer dans la zone de génie ne signifie pas forcément réussir sa carrière professionnelle, au contraire. Ceux qui « réussissent » (tout est relatif, entendons-nous) reste coincés dans leur zone d’excellence selon le psychologiste Gay Hendricks. C’est dans celle-ci qu’un individu excelle dans tel ou tel domaine, qu’il est reconnu comme un expert, on peut dire que son ratio satisfaction/temps est neutre.

C’est là que j’en viens à la zone de génie. Elle est différente de la notion d’excellence, elle peut être bénéfique à chacun d’entre nous. Qui n’a jamais rêvé d’être épanoui professionnellement et personnellement ? Utopiste vous me direz ? Je ne pense pas. La zone de génie va vous apporter une satisfaction personnelle que vous ne trouverez pas dans la zone d’excellence. J’ai la conviction qu’il suffit d’en avoir conscience pour l’atteindre.

Pourquoi faire ?

Je considère qu’être épanoui signifie : accentuer sa curiosité, développer son désir d’apprendre, être à l’écoute des autres. La réciprocité est une notion indispensable. L’autre me donne, je donne à l’autre de manière inconsciente, c’est vrai entre humains, c’est aussi vrai entre une marque et sa communauté. Le principe de la conversation prend tout son sens avec cette démarche.

Définir sa raison d’être, c’est comprendre pourquoi on se lève tous les matins pour aller travailler. Vous trouverez le bon équilibre et éliminerez les tâches chronophages de votre quotidien en ciblant les actions qui n’ont pas de valeur ajoutée.

La peur ?

« Émotion normale de l’organisme au même titre que peuvent l’être la joie ou la tristesse. Son rôle est de nous protéger plaçant notre corps en alerte lors de la réception d’un stimulus extérieur tel qu’un bruit ou une image… ». Je pense que c’est cette peur, celle d’échouer, de ne pas optimiser suffisamment son temps, de susciter des jugements extérieurs, qui nous empêche d’entrer dans la zone de génie. Et pourtant, c’est extrêmement bénéfique.

Tout commence avec la volonté de vivre pleinement. D’être celle ou celui que vous êtes naturellement. La zone de génie permet d’atteindre un ratio satisfaction/temps… positif ! Il n’y a pas de recette miracle, chacun sa méthode. Peut-être que pour développer cette notion, vous déciderez de vous lever plus tôt le matin, ou de vous essayer à la méditation ?  Être soi-même va vous permettre d’engranger de l’énergie, et de repenser votre métier. Réussir professionnellement ne signifie pas être heureux au travail. Franchissez cette zone de génie et vous verrez votre quotidien transformé.

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en savoir plus sur les communautés, suivez-nous sur les réseaux sociaux ou abonnez-vous à notre Newsletter !

Et si on redonnait du sens à notre quotidien ? Je vous partage ici des sujets qui me passionnent !