Thomas Pesquet, un vent frais sur la communication ?

L’aventure de ce Français qui a passé 200 jours tout là-haut, dans l’espace, loin de tout. L’astronaute devenu l’un des plus célèbres n’était pourtant pas si déconnecté de notre planète Terre. Auscultons cette aventure hors du commun sur le plan de la stratégie de communication adoptée. De nombreuses marques pourraient d’ailleurs s’en inspirer. Pour plusieurs raisons :

À des années-lumière (si j’ose dire) de vouloir créer à tout prix le buzz, Thomas Pesquet et son équipe (l’Agence Spatiale Européenne ESA) nous offrent de la pertinence. Pour commencer, disons que la thématique a aidé à engager la communauté. Comment ne pas succomber à ces clichés magnifiques de notre planète vue de l’espace ? Repousser les limites des lois de l’astrophysique, pouvoir suivre en direct une sortie dans l’espace, un entraînement de sport hors norme. C’est difficile de ne pas se laisser transporter. 

Tous les éléments du StoryTelling sont là et parfaitement mis en place : raconter les coulisses de la préparation physique et psychologique de l’astronaute, commencer à poser le décor sur les différentes missions à effectuer, suivre l’aventure d’un homme et lui donner cette posture naturelle de « Monsieur tout le monde« .

Tout sauf un coup de com’

Il y a un point à ne pas négliger dans cette stratégie, la thématique est bonne certes, mais l’acteur principal est parfait dans son rôle de communicant. C’est le Responsable Communication de l’ESA qui le dit « Thomas est l’un de ceux qui utilisent ces médias-là avec le plus de naturel mais pas seulement. Il aime aussi expliquer les choses. Aujourd’hui, on se doit de faire partager la vie de l’astronaute au quotidien, que ce soient les vues de la Terre photographiées par Thomas ou les tests scientifiques, le plus rapidement et le plus largement possibles »

Petit tour d’horizon de sa communauté : 

On en parle souvent chez Now social, mais l’un des critères pour réussir sa stratégie social media est la conversation. Thomas Pesquet a maîtrisé cette notion avec perfection. Il est lui-même convaincu de cette approche et il le revendique. Il prend le temps de répondre à sa communauté, il met en place des sessions en live avec des écoles en France depuis sa station spatiale. Ce côté naturel donne du poids à sa démarche.

La spontanéité dans ses réponses.

Bon… comme toute stratégie, elle a besoin d’être mise en application et c’est souvent difficile de le faire seul. Pour cette raison, il n’y a pas de raison de s’en cacher, une équipe à Terre se consacre pleinement à l’édition des contenus pendant l’aventure spatiale. C’est une équipe de 3 personnes qui réceptionne et qui met en forme les clichés envoyés depuis l’espace. Comme tout bon plan de communication, un planning éditorial est prédéfini entre Thomas Pesquet et l’équipe en fonction de l’actualité du moment.

Des sujets forts sont exploités, l’écologie (le lieu se prête plutôt bien à une observation de la fonte des glaces et des évolutions climatiques), la politique, l’astronaute réagit régulièrement à l’actualité et incite même les Français à se mobiliser les jours d’élection. Bref… Une affaire rondement menée, tous les ingrédients pour parfaire cette stratégie. L’astronaute français a su fédérer autour de cette aventure incroyable.

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en savoir plus sur les communautés, suivez-nous sur les réseaux sociaux ou abonnez-vous à notre Newsletter !

Et si on redonnait du sens à notre quotidien ? Je vous partage ici des sujets qui me passionnent !